Météo: le mois de mai a été le plus chaud depuis 1880!!

"Ont en parle que quelques secondes au journal de 20Hr, par contre la vie de julie gayet et Hollande est beaucoup plus importante... la majorité des gens s'en foutent, leur seul idée c'est de pouvoir aller bronzer, moi je dirais cramer!" Des variations subitent de + de 10°C d'un jour à l'autre et les gens pensent que le réchauffement est une connerie.

Article france soir du 18 juin 2015:

Selon les dernières données de l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA), publiées ce jeudi, la température mondiale a battu son record de chaleur au mois de mai 2015. Du jamais vu depuis 1880.

Encore une étude qui a de quoi inquiéter. Selon le dernier rapport de l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) publié ce jeudi, la température moyenne mondiale de la Terre pour le mois de mai 2015 a été la plus chaude jamais enregistrée depuis le début des mesures en 1880. Un bilan qui atteste des conséquences désastreuses du réchauffement de la planète.

Dans le détail, la température moyenne à la surface du globe (océans et terres) dépassait de 0,87 degrés la moyenne établie sur 136 ans, surpassant par la même occasion le record de l'année 2014 de 0,08 degrés. Dans l'océan Arctique, le constat est tout aussi accablant: la superficie moyenne des glaces était 5,5% inférieure à la moyenne de la période 1981 à 2010. "La plupart des surfaces terrestres ont été plus chaudes ou beaucoup plus chaudes que la moyenne", souligne le rapport qui pointe des "records de chaleur" observés en Alaska, en Amérique du Sud, sur une grande partie de l'Afrique australe, au Moyen-Orient ainsi qu'au Nord-Ouest de la Sibérie.

En France, la vague de chaleur s'était faite ressentir dès la deuxième semaine de mai. Le thermomètre affichait à cette période des températures bien supérieures aux normales de saison. A certains endroits, la chaleur était même devenue insupportable pour certains tant elle était soudaine. Dans certaines villes comme Lille, Paris, Lyon, Toulouse, Bordeaux ou encore Rennes, le thermomètre indiquait les 30 degrés à l'ombre.

Cette annonce intervient alors que le gouvernement se prépare à accueillir en décembre prochain, la conférence sur le climat dans le but de comprendre et trouver des solutions au problème du changement climatique. L'objectif: limiter la hausse de la température globale à 2 degrés.